Producteurs

Selladore

SELLADORE

Quand l’emblématique mistral souffle sur la Provence, regarde où est ta vigne, dit-on parfois ici. Le vent froid et sec descendant du nord-ouest a en effet aussi ses avantages en réduisant l’incidence de toutes formes de pourriture pendant la saison de croissance. Les vignobles du Domaine Saint Jean de Villecroze reçoivent juste ce qu’il faut de mistral. Ils s’étalent entre 300 et 400 mètres d’altitude sur la commune de Villecroze, face aux Préalpes. À seulement 30 kilomètres du domaine, les massifs s’élèvent déjà à plus de 1000 mètres. Ainsi protégés, les cépages, grenache, syrah, cinsault et vermentino (que l’on appelle aussi «rolle» ici) bénéficient d’un microclimat varié. Ils permettent de produire les rosés élaborés sous le label «Selladore».



Le domaine a créé la gamme de rosés Selladore en hommage à la Provence et à ses longues journées ensoleillées. Mais aussi en hommage aux terroirs que la rare typicité des sols rend si précieux. Ils sont composés d’argile sablonneuse rouge, riche en calcaire, mais aussi, et c’est là toute leur particularité, en bauxite. L’altération de ce minerai, associée au calcaire, confère aux vins une minéralité incomparable. Les vignobles d’un peu moins de 30 hectares sont principalement travaillés à la main. De nombreux ceps de grenache sont quasi-centenaires et la plupart des autres vignes ont 25 à 30 ans. 10 hectares supplémentaires ont été replantés il y a quelques années pour assurer la relève. Comme cela est fréquent en Provence, la vendange se fait à l’aube pour éviter les grandes chaleurs pendant la journée. Toute la récolte doit être rentrée au plus tard à 9 heures. Tout va ensuite très vite. Après égrappage et pressage, le jus ne repose que peu de temps sur le moût avant d’être élevé en cuves en inox et en fûts de chêne, à bonne température. Une partie des cuvées repose sur les lies. L’assemblage final qui confère son style particulier au rosé Selladore est réalisé quatre semaines avant la mise en bouteille au domaine.

Seladore Grenache-Trauben

«Pourquoi «Selladore»? C’est un jeu de mots avec «cellar door», porte de cave, que l’on peut qualifier d’euphonie.»

 William Chase, propriétaire du Domaine Saint Jean de Villecroze
Selladore Traubenernte
À 9 heures du matin au plus tard, la vendange doit être au chai pour échapper à la chaleur impitoyable qui règne en Provence lors des journées d’automne. Cela permet de continuer à travailler immédiatement en se passant de systèmes de refroidissement énergivores et garantit une qualité optimale.
Vers le site web »

Vins




Boussole Magazine

South Wines, un univers de rêve

 

Sélection vins de fêtes

L’excellence en caisses bois et etuis.

QUINTA NOVA INVENTE LES VINS DE DEMAIN

Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo séduit par sa beauté incomparable. Perché au-dessus du Douro, niché au cœur d’un paysage unique au monde et préservé à juste titre.

QUINTA DE S. JOSÉ: LE SOLEIL DANS LE CŒUR

João Brito e Cunha est un modèle d’hospitalité pour la nouvelle génération de vignerons qui se sont établis sur les rives du Douro et ont donné vie à des projets pleins d’ambition.

PORTO, LE BERCEAU DES VINS DU MÊME NOM

Même si les raisins poussent dans la vallée du Douro, la ville côtière lusitanienne de Porto donne son nom aux vins éponymes. Ils y sont transportés pour leur maturation et leur stockage.

LA CLÉ DE LA RENOM- MÉE: UNE PUBLICITÉ BIEN PENSÉE

L’histoire de Sandeman remonte à 1790. Alors âgé de 25 ans, George Sandeman demande à son père un prêt de 300 livres pour s’installer comme négociant en vin à Londres.